FESTIVAL
TRANSAMÉRIQUES

DANSE + THÉÂTRE
21 MAI - 04 JUIN 2015
9E ÉDITION, MONTRÉAL

FESTIVAL
TRANSAMÉRIQUES

DANSE + THÉÂTRE
21 MAI - 05 JUIN 2015

9e
ÉDITION
MONTRÉAL

2014 mobile haut FR

Danse

Un ennemi du peuple

Henrik Ibsen + Thomas Ostermeier | Schaubühne am Lehniner Platz
Berlin
22, 23, 24 mai
Un ennemi du peuple © Arno DeclairUn ennemi du peuple © Arno DeclairUn ennemi du peuple © Arno DeclairUn ennemi du peuple © Arno DeclairUn ennemi du peuple © Arno DeclairUn ennemi du peuple © Arno Declair
Danse
Un ennemi du peuple

Un artiste majeur de notre temps, Thomas Ostermeier, s’empare d’un classique comme un résistant empoigne une arme : un spectacle flamboyant, porté par l’urgence de dire.

Lire la suite
Un ennemi du peuple

Il est à chaque époque des artistes déterminants et le metteur en scène allemand Thomas Ostermeier fait partie de ceux qui, au XXIe siècle, redéfinissent le sens, la place et l’envergure du théâtre. S’emparant d’Un ennemi du peuple d’Ibsen de la même façon qu’un résistant empoigne une arme, Ostermeier nous plonge dans un dilemme pourtant familier — l’intégrité ou l’argent ? —, mais avec une telle acuité, une telle pertinence, une telle science des manœuvres du pouvoir et un tel abandon à la fragilité humaine que le spectateur en vient lui-même à entrer dans la fiction au cours d’une mémorable séquence d’assemblée publique.

Dans ce spectacle d’une redoutable intelligence, porté par un urgent désir de prendre la parole sur le monde d’aujourd’hui, Ostermeier renouvelle par de lumineuses audaces la grande tradition germanique, tout en demeurant fidèle à l’idée d’un théâtre nécessaire à la cité.

Billets
Place des Arts
Théâtre Jean-Duceppe
22 mai - 20 h 00
23 mai - 20 h 00
24 mai - 20 h 00
Durée : 2 h 30
En allemand avec surtitres français et anglais

Tarif régulier : 58 $ / 48 $
30 ans et moins /
65 ans et plus : 48 $ / 43 $
Taxes et frais de services inclus

En parallèle

Rencontre avec Thomas OstermeierRencontre avec les artistes en salle après la représentation du 23 mai
#FTA2013
22, 23, 24 mai / Place des Arts / Google Map
 
45.508523 -73.566380
  • Place des Arts
  • 175 Rue Sainte-Catherine Ouest
Artistes
Thomas Ostermeier © Paolo Pellegrin
Thomas Ostermeier | Schaubühne am Lehniner Platz

Hors normes
Par la force innovatrice et le sens toujours fouillé de ses productions théâtrales, la Schaubühne, qui a célébré ses 50 ans d’existence en septembre dernier, est l’une des plus importantes compagnies théâtrales au monde. Fondée à Berlin-Ouest en 1962 par un collectif animé par Jürgen Schitthelm, dans l’idée d’établir un théâtre soucieux de questionnements sociopolitiques, la Schaubühne prend véritablement son essor en 1970 avec l’arrivée du metteur en scène Peter Stein, qui en assurera la direction artistique jusqu’en 1985, accompagné de fabuleux acteurs, parmi lesquels Edith Clever, Jutta Lampe, Angela Winkler et Bruno Ganz. Avec eux, il crée au cours de ces années des spectacles d’importance historique, dont Grand et petit de Botho Strauss (1978), L’Orestie d’Eschyle (1980) et Les trois sœurs de Tchekhov (1984).

La Schaubühne connaît une véritable refondation par l’arrivée en 1999 du metteur en scène Thomas Ostermeier et de chorégraphes qui en font un lieu où le théâtre et la danse s’influencent mutuellement, comme on a pu le voir avec Körper de Sasha Waltz et Trust de Falk Richter et Anouk van Dijk, présentés au FTA respectivement en 2009 et 2011. Thomas Ostermeier, qui assure seul la direction artistique depuis 2009, a surtout créé une compagnie d’acteurs permanents qu’il a formés pour donner une brûlante immédiateté à des écritures aussi diverses que celles de Sarah Kane (Manque, 2000, Anéantis, 2005), d’Ibsen (Maison de poupée, 2002, Hedda Gabler, 2005, John Gabriel Borkmann, 2008-2009), de Marius von Mayenburg (Visage de feu, 1999-2000, Parasites, 2000, Eldorado, 2004) ou de Shakespeare (Le songe d’une nuit d’été, 2006, Hamlet, 2008, Othello, 2010, Mesure pour mesure, 2011) et qui donnent à ses mises en scène une profonde humanité.

Échos des médias

« Thomas Ostermeier épingle avec virtuosité les contradictions des bobos de sa génération. Un théâtre libérateur, loin des clichés. (…) Pour lui, il n’est théâtre qui vaille que s’il pose question. »
                 Fabienne Pascaud, Télérama, 26 juillet 2012


« Thomas Ostermeier enflamme le festival d’Avignon avec
Un ennemi du peuple d’Ibsen qu’il transforme en happening politique digne de mai 68. (…) Au final, c’est toute une salle debout qui applaudit et ovationne la troupe et le metteur en scène, un succès unanime qui pouvait aussi s’entendre comme l’expression de la gratitude des spectateurs d’avoir pu participer à la dénonciation du manque de démocratie directe qui mine nos sociétés européennes. Coup double pour Thomas Ostermeier qui sait que le plus beau des théâtres se doit tout naturellement d’être aussi politique. »
                 Patrick Sourd, Les Inrocks, 20 juillet 2012

 
« Le metteur en scène allemand propose une version hallucinante d’
Un ennemi du peuple d’Ibsen, prenant à témoin les spectateurs qui jouent le jeu avec passion. (…) Quand le théâtre atteint cette force, il fonde sa légitimité. Il intéresse le public. Il fait réfléchir. »
                 Armelle Héliot, Le Figaro, 20 juillet 2012

 
« La pièce a cent trente ans, elle pourrait dater du mois dernier. (…) Tout souligne la sensation d’un ici et maintenant renvoyant aussi bien à l’Allemagne (avec sur les murs des tags façon squatt) qu’à la France de 2012… »

                 René Solis, Libération, 19 juillet 2012

Hyperliens

Schaubühne am Lehniner Platz

Crédits

Crédits

UN SPECTACLE DE SCHAUBÜHNE AM LEHNINER PLATZ
TEXTE Henrik Ibsen
MISE EN SCÈNE Thomas Ostermeier
ADAPTATION ET DRAMATURGIE Florian Borchmeyer
INTERPRÉTATION Thomas Bading + Christoph Gawenda + Moritz Gottwald + Ingo Hülsmann + Eva Meckbach + David Ruland + Stefan Stern
SCÉNOGRAPHIE Jan Pappelbaum
COSTUMES Nina Wetzel
MUSIQUE Malte Beckenbach + Daniel Freitag
LUMIÈRES Erich Schneider
DESSINS MURAUX Katharina Ziemke
PHOTO Arno Declair

PRÉSENTATION EN COLLABORATION AVEC Place des Arts + Carrefour international de théâtre (Québec)

AVEC LE SOUTIEN DU Goethe-Institut Montréal + Ministère des Affaires étrangères d’Allemagne + Uniprix

RÉDACTION Paul Lefebvre
TRADUCTION Neil Kroetsch

Création à l’Opéra-Théâtre, Avignon, le 18 juillet 2012

INFO-FESTIVAL
514 844 3822
1 866 984 3822
FTA.QC.CA