Théâtre 

The Greatest Cities in the World



9, 10 et 11 juin Ă  19 h
Durée : 1 h 30 approx.
Cinquième Salle
En anglais

10 juin : rencontre avec les artistes après la représentation

Tarif régulier : 28$
25 ans et moins, 65 ans et plus : 21$

Photos
The Greatest Cities in the World (c) James LongThe Greatest Cities in the World (c) James LongThe Greatest Cities in the World (c) James LongThe Greatest Cities in the World (c) James LongThe Greatest Cities in the World (c) James LongThe Greatest Cities in the World (c) James LongThe Greatest Cities in the World (c) James LongThe Greatest Cities in the World (c) James LongThe Greatest Cities in the World (c) James Long
Theatre Replacement /
Vancouver
Voir la vidéo

Wim Wenders nous a fait découvrir le paysage de Paris, Texas. Mais que sait-on de Paris, Tennessee ? Dans ce même état américain nichent aussi Rome, Moscou, Athènes – célèbre pour sa crème glacée – et Londres, petit grain de sable sur une route poussiéreuse de la Cherokee National Forest. Fascinés par la réalité des habitants de ces minuscules bourgades au nom usurpé, par leurs expériences bariolées, leurs errances, leurs rêves ardents ou étiolés, les têtes chercheuses du Theatre Replacement se sont immergées dans ce Sud mythique. Ils ont infiltré ses étendues arides, ses wafflehouses, ses snacks de routes secondaires, ses maisonnettes et motels climatisés, y colligeant une myriade d’entretiens pour composer le portrait d’un Tennessee insoupçonné, halluciné. Après avoir conquis le public du FTA l’an dernier avec les épatants Bioboxes et WeeTube, la compagnie vancouveroise poursuit sa démarche quasi ethnographique avec cette insolite nouvelle création interdisciplinaire. Sur scène, à travers la parole volée, dans un univers ahurissant où évoluent chevaliers et reines de carnaval, apparaît une Amérique pétrie de contradictions, où, le temps d’une danse baroque, s’unissent le terrible et le magnifique.

The Greatest Cities in the World
Maiko Bae Yamamoto + James Long

Après l’ahurissante installation interactive WeeTube (Microclimats), Ă©laborĂ©e Ă  partir de vidĂ©os dĂ©nichĂ©es sur YouTube et Bioboxes, l’étonnante enfilade de « cabinets de curiositĂ©s Â» pour spectateur unique, oĂą se faisaient entendre d’insolites nano-rĂ©cits recueillis auprès d’immigrants canadiens, Theatre Replacement poursuit ici sa dĂ©marche quasi ethnographique. Engrangeant une multitude de tĂ©moignages, James Long et Maiko Bae Yamamoto ont, cette fois encore, jouĂ© avec la matière accumulĂ©e, faisant de celle-ci une parole dĂ©sormais « volĂ©e Â», dĂ©tournĂ©e. Pour ce faire, les deux metteurs en scène et codirecteurs artistiques de Theatre Replacement, issus de la prestigieuse École des arts contemporains de l’UniversitĂ© Simon Fraser et cumulant plus de quatorze annĂ©es de collaboration, se sont entourĂ©s de collaborateurs qui proviennent d’horizons divers (acteurs, danseurs, musicien, architecte). Faisant la part belle Ă  l’interdisciplinaritĂ©, une esthĂ©tique qui a nourri certaines Ĺ“uvres phares de la compagnie, telles que YU-FO (2007) et Train (2008), Long et Yamamoto ont privilĂ©giĂ© la mise en commun des imaginaires pour mettre au jour un Tennessee dĂ©routant. Comme dans la troublante production Clark and I Somewhere in Connecticut (2008), forgĂ©e Ă  partir d’albums de photographies de famille et de carnets de voyages trouvĂ©s dans la rue, et dans l’irrĂ©vĂ©rencieuse Sexual Practices of the Japanese (2006), porteuse d’un regard anthropologique Ă  la fois dur et amusĂ©, Theatre Replacement et ses explorateurs du rĂ©el entrelacent le vrai et l’inventĂ© pour tĂ©moigner, avec The Greatest Cities in the World, de l’expĂ©rience humaine.

Échos des médias

Échos des médias

 "Some of Canada's best experimental theatre makers."

The Georgia Straight

WeeTube

 â€śFirst baffling and then hilarious, each of these scenes offers dialogue revealing the intimate inanity of a world where people communicate through the ether in meaningless jabber. I have seen the future, and it is a LOL funny freak show.”

Vancouver Sun

 â€śIt is amazing how people in the supposed anonymity of virtual space employ insult, racisms and worse. With WeeTube Theater Replacement expertly reveals an alternate world and how its language is formed.”

Nachtkritk.de, Germany

BioBoxes

 â€ś[…] with these six exquisite pieces, Theatre Replacement proves once again that it is one of the most intelligent and generous players in Vancouver’s robust scene.”

The Georgia Straight

“BIOBOXES blew my brain wide open. I go to plays over a hundred times a year yet its not often that I feel I’ve seen something that has made me think really fundamentally about how theatre works or what 'theatre' ultimately might be. This was one of those rare shows.”

Vancouver Province

Crédits

Un spectacle de Theatre Replacement

Production et mise en scène : Maiko Bae Yamamoto + James Long
Interprètes : Ruben Castelblanco + Nneka Croal + Susan Elliott + Young-Hee Kim + Andrew Laurenson + Tanya Podlozniuk + Michael Rinaldi
Scénographie : Jesse Garlick
Composition et direction musicales : Veda Hille
Lumières : Jonathan Ryder
Costumes : Allee Wells

Coproduction Magnetic North Theatre Festival + Festival TransAmériques
Avec le soutien de Shadbolt Centre for the Arts
Présentation en collaboration avec Place des Arts

RĂ©daction : Catherine Cyr